En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies destinés à vous fournir une meilleure expérience utilisateur. ok

Terre de diatomée

Insecticide naturel, la terre de diatomée agit comme une barrière physique contre les insectes rampants et les acariens. Explications…

 

Définition de la terre de diatomée

La terre de diatomée est une poudre 100 % naturelle constituée de squelettes fossilisés de diatomées (des microalgues). Les diatomées sont enveloppées d’une coquille composée de silice (un frustule). Quand elles meurent, leurs coquilles tombent au fond de l’eau. Au fil du temps, elles deviennent des fossiles abrasifs qui se superposent en couches compactes.

Le broyage de ces fossiles d’algues microscopiques très coupants permet d’obtenir la terre de diatomée, appelé dioxyde de silicium.

Ses utilisations sont nombreuses : filtres pour piscines, isolants, anti-agglomérants, absorbants… et, bien sûr, les produits antiparasitaires.

En mai 2017, la terre de diatomée a été autorisée pour 10 ans pour les biocides du type de produit 18 (insecticides, acaricides et produits utilisés pour lutter contre les autres arthropodes). Le produit représentatif évalué contient 100 % de la substance active. Il s'agit une poudre sèche appliquée avec des pulvérisateurs manuels ou électrostatiques, pour une utilisation en intérieur.

 

Terre de diatomee

 

 

 

 

 

 

Mode d’action

La terre de diatomée s'applique sur le passage des insectes. Elle agit comme un insecticide en raison d’un effet physico-mécanique. Ses petits cristaux coupants adhèrent à l’exosquelette des insectes et y produisent des lacérations. Ces lacérations conduisent à la déshydratation et la mort de l’organisme cible.

Aucun développement de résistance contre ce biocide n’a été observé. Des études ont cependant démontré en laboratoire que la sensibilité à la terre de diatomée de trois insectes des denrées stockées diminuait significativement au bout de 5 à 7 générations.

 

Avantages et inconvénients

Parmi les avantages de la terre de diatomée, on peut retenir que :

  • le produit est d’origine naturelle,
  • il est non polluant pour l’environnement,
  • son action est mécanique et non chimique,
  • il présente un effet barrière immédiat,
  • il est sans danger pour l’homme ou les mammifères.

Son principal inconvénient est qu’il n’est pas sélectif et provoque donc la mort de toutes les espèces d’insectes, qu’ils soient nuisibles ou non.

 

 

Mode d’emploi

La terre de diatomée est appliquée à l’aide d’un atomiseur compatible poudrage. On préconise une seconde application à l’éclosion des œufs.

La terre de diatomée est une des solutions existantes pour la lutte antiparasitaire. Elle est davantage un outil de protection préventive que curatif des infestations. Il convient de l’utiliser en combinaison d’autres mesures dans le cadre d’un plan de lutte intégré contre les nuisibles.

 

Bien se former pour bien l’utiliser

La terre de diatomée est une substance active qui peut présenter un risque par inhalation pour les applicateurs. Lors de l’application d’un produit insecticide et acaricide à base de terre de diatomée, il faut porter des gants, une combinaison de travail et une protection respiratoire.

Parmi les espèces d’insectes ravageurs des denrées stockées, il semblerait que toutes n’aient pas la même sensibilité à la terre de diatomée. Cela s’expliquerait par le fonctionnement biologique des insectes et le mode d’action du produit.

Article précédent                                                                                                                                      Article suivant