Les répulsifs naturels

Les répulsifs sont des substances faisant fuir les insectes. De nombreuses substances sont des répulsifs soit naturels soit de synthèse.

 

Comment agissent les répulsifs naturels ?

 

Les insectes, les moustiques, les phlébotomes, les punaises de lit… Reconnaissent leur proie par leurs odeurs grâce à des récepteurs olfactifs localisés sur les antennes. Les répulsifs viennent saturer les récepteurs olfactifs de ces antennes et les insectes ne peuvent pas retrouver leur proie.

Le point sur les répulsifs naturels :

Comme indiqué précédemment les répulsifs apparaissent comme des substances de synthèse comme le DEET ou icaridine qui sont trouvés fréquemment dans les pharmacies comme répulsifs contre les moustiques.

Il existe aussi de nombreuses substances naturelles pouvant être considérées comme des répulsifs contre les insectes. L’intérêt de ces substances est qu’en général, elles n’ont pas de toxicité à long terme et qu’elles sont peu rémanentes donc, n’a pas d’effet prolongé.

Cependant ces répulsifs naturels ont parfois une action nocive immédiatement.

Il existe au niveau de l’Union européenne, une réglementation stricte qui permet de protéger le consommateur, mais qui dans le même temps peut conduire à l’élimination de la liste des substances autorisées des répulsifs qui pourrait être intéressants.

Parmi les substances autorisées comme répulsifs, il y a le Géraniol, la Margosa, l’acide Laurique, le Citridiol, l’huile de lavande et de lavandin. Ces répulsifs  ont pour certains des effets nocifs : Ainsi le géraniol : une substance qui  irrite et sensibilise, c'est-à-dire qui aggrave les allergies, même si une partie est bien naturel. Néanmoins, lorsque les produits répulsifs auront leur autorisation définitive de mise sur le marché , nous aurons la certitude  que si nous respectons le protocole indiqué sur l’étiquette, que les risques sont maîtrisés.

D’autres substances bien connues pour être des répulsifs ne sont pas autorisées dans le cadre de la réglementation européenne. Nous pouvons citer parmi ces répulsifs la citronnelle ayant une action répulsive contre les moustiques et le bois de cèdre contre les mites vestimentaires. Les distributeurs peuvent commercialiser des produits contenant ces substances, mais ils n’ont pas le droit d’indiquer qu’ils sont répulsifs. Le consommateur peut les acheter et les utiliser, mais n’est sûr ni de leur efficacité ni de leur absence de risque.

Bon été, et n’oubliez pas de mettre quelques rondelles de citron dans votre chambre comme répulsif naturel